Catégorie

Webmarketing

Un livre blanc ouvert

Livre blanc et publicité Facebook, duo gagnant pour générer des leads

par Webmarketing 0 commentaire

Très prisé par les entreprises, le livre blanc est le format idéal pour générer des leads et attirer de nouveaux clients. Dans cette optique, rien de tel que la publicité Facebook pour le diffuser auprès de vos cibles et capter leurs coordonnées.

Qu’est-ce qu’un livre blanc ?

Depuis l’avènement du content marketing, les entreprises s’essayent de plus en plus à la rédaction de livres blancs. Mais concrètement, à quoi ressemble ce type de contenu que l’on qualifie de « premium » ?

Démontrer son expertise

Le livre blanc est un contenu à très forte valeur ajoutée. Se présentant sous la forme d’un guide pratique, il donne des informations détaillées sur une thématique précise. Souvent utilisé en B2B, le livre blanc permet à l’entreprise qui le rédige de démontrer toute son expertise, de se démarquer de la concurrence et de répondre aux problématiques de sa cible.

Par exemple, le géant Gazprom propose des livres blancs autour du Tarif Spécial de Solidarité ou du raccordement au réseau de gaz naturel. On peut également citer Rodacom, éditeur de solutions web en immobilier, qui a rédigé des livres blancs à destination des agences immobilières.

Les livres blancs rédigés par Gazprom

Le livre blanc est un document épuré de plusieurs pages. Si le fond est important pour répondre aux questions de votre cible, vous devez aussi soigner la forme pour donner envie de parcourir les pages. Un livre blanc esthétique et travaillé fera toujours une meilleure impression qu’un livre blanc bâclé et peu documenté. Ainsi, n’hésitez pas à le garnir d’images et d’infographies grâce à des outils comme Canva.

Générer des leads

Dans le cadre d’une stratégie de content marketing, ce type de contenu peut rapporter gros pour une raison simple : pour y accéder, l’internaute devra vous transmettre ses coordonnées. Généralement, l’entreprise demande des informations personnelles comme le nom, le prénom et l’adresse mail. Lorsque le formulaire est rempli, l’internaute peut télécharger le livre blanc ou le recevoir sur sa boîte. On parle alors de contenu « premium ».

Ainsi, en mettant ce document à disposition sur votre site web, vous incitez les visiteurs à vous transmettre leur adresse mail. Pour cette raison, le livre blanc est un type de contenu particulièrement apprécié : il permet de générer des leads que vous pourrez contacter, traiter et transformer en prospects puis en clients. Cette technique de webmarketing est basée sur le gagnant-gagnant : en échange du livre blanc qui répondra aux problématiques de l’internaute, ce dernier transmet des informations personnelles qui permettront de le recontacter.

Formulaire de téléchargement d'un livre blanc

Toutefois, vous ne pourrez pas vous contenter de rédiger un livre blanc et d’attendre que les leads tombent du ciel. Si vous voulez que votre livre blanc ait du succès, il faudra en faire la promotion. Et à ce petit jeu, la publicité Facebook va grandement vous aider…

Livre blanc et publicité Facebook, ça matche !

Si votre livre blanc moisit lentement sur le site web de votre entreprise, la publicité Facebook est une solution en or pour le promouvoir et relancer le nombre de téléchargements. En ciblant une audience précise, elle vous permettra de générer des leads par le biais de votre livre blanc.

Réussir sa publicité Facebook

L’outil publicitaire de Facebook permet de créer des publications qui atterriront sur le fil d’actualité de l’audience de votre choix (qu’elle soit classique, personnalisée ou similaire). Ces publications ne toucheront pas uniquement les abonnés de votre page mais une audience plus large. Dans ce cadre, la publicité Facebook est très efficace pour mettre en valeur votre livre blanc auprès d’internautes qui ne vous connaissent pas encore.

Avant de vous lancer, vous devez définir trois éléments :

  • Votre objectif : faire télécharger votre livre blanc afin de récupérer les coordonnées de potentiels clients
  • Votre cible : plus vos critères seront précis, plus votre publicité sera efficace
  • Votre proposition de valeur : les bénéfices apportés et les problématiques résolues par votre livre blanc

Lorsque ces éléments seront clairement définis, vous pourrez vous lancer dans la création de votre publication. Le message doit être simple, clair et précis pour présenter votre livre blanc et donner envie de le télécharger. Généralement, on conseille un texte relativement court et un visuel qui attire le regard.

Avant de vous lancer dans votre publicité Facebook, vous devez définir trois éléments : votre objectif, votre cible et votre proposition de valeur. Cliquez pour tweeter

 

Quand votre publication sera prête, deux options s’offriront à vous. La première consiste à utiliser la publicité à formulaire. Récemment mis en place par Facebook, ce type de publicité permet d’accélérer le processus de génération de leads. En cliquant sur votre publication, les internautes pourront directement remplir un formulaire dont vous aurez défini les champs. En d’autres termes, ils n’auront même pas à quitter Facebook et atterrir sur votre site web pour accéder au formulaire de téléchargement de votre livre blanc.

La seconde option est plus classique mais reste efficace si vous y mettez de l’application : rediriger vers la page qui héberge votre livre blanc.

Soigner la landing page du livre blanc

La landing page (ou page d’atterrissage) est la page sur laquelle se trouve votre livre blanc. Autrement dit, si vous n’optez pas pour la publicité à formulaire, c’est la page de votre site web vers laquelle vous allez diriger les internautes afin qu’ils transmettent leurs coordonnées. Elle fait donc partie intégrante de votre publicité Facebook.

Si votre publicité est attirante et que de nombreux internautes cliquent dessus, ce serait dommage qu’ils atterrissent sur une page repoussante et la quittent aussitôt… Dans le petit monde du webmarketing, on dit qu’il faut « optimiser sa landing page ». À ce titre, gardez en tête que votre objectif est de donner envie aux visiteurs de télécharger votre livre blanc.

Internaute étonné à la vue d'une landing page repoussante

Benjamin avait cliqué sur votre publicité pour télécharger le livre blanc. Puis il est tombé sur votre landing page…

 

Il est donc capital de soigner votre landing page. Au-delà du design, voici quelques conseils pour en améliorer le taux de conversion :

  • Une seule offre : votre page doit abriter un seul livre blanc correspondant à une seule thématique. Si vous proposez plusieurs contenus, l’internaute risque de s’y perdre et d’abandonner sa recherche.
  • Un texte simple et orienté vers l’action : évitez les longues tirades et préférez des termes engageants comme « Découvrez » ou « Téléchargez ».
  • Une valeur ajoutée : présentez le contenu de votre livre blanc en insistant sur les bénéfices que l’internaute pourra en retirer.
  • Un formulaire court : demandez des informations simples comme le prénom, le nom et l’adresse mail. Vous pouvez aller plus loin avec notamment le numéro de téléphone mais rappelez-vous d’une chose : plus votre formulaire contiendra de champs à remplir, plus le taux d’abandon sera élevé.

Si les publicités à formulaire de Facebook sont de plus en plus utilisées, les publicités menant vers une landing page dédiée restent un excellent moyen d’attirer les internautes vers son livre blanc et de les convertir en leads.

 

⇒  Lire aussi : Interview d’Alexandre Iulianella, expert en Facebook Ads

Le sweet spot permet de se démarquer comme le roi aux échecs

Le sweet spot, la clé pour se démarquer de la concurrence

par Webmarketing 0 commentaire

Il y a quelques années, le concept de « sweet spot » a été introduit dans le monde de l’entreprise. Aujourd’hui, ce modèle est applicable au webmarketing et permet de se démarquer sensiblement de la concurrence. Découvrons ce qui se cache derrière ce terme et ce qu’il peut vous apporter.

Qu’est-ce que le sweet spot ?

Méconnu de nombreuses personnes, le sweet spot est un concept pourtant indispensable pour les entreprises souhaitant se démarquer de leurs concurrents. Vous n’en avez jamais entendu parler ? Pas de panique, je vous propose de commencer par une petite définition.

Définition et enjeux

Si vous êtes amateur de golf, vous connaissez certainement ce terme. Le sweet spot désigne le point d’impact du club sur la balle qui donnera la direction et la vitesse optimales pour atteindre son but : le trou. Littéralement, le sweet spot se traduit par « zone idéale ».

Le sweet spot est un terme issu du golf avant de s'appliquer au content marketing

Vous vous demandez quel est le rapport avec votre entreprise ? C’est très simple. Le sweet spot sera votre positionnement optimal sur le marché, c’est-à-dire la zone au sein de laquelle vos concurrents ne sont pas mais où votre cible est bien présente. On parle aussi de niche.

Pour définir cette zone, il vous faudra identifier trois éléments :

  • Votre offre
  • Les besoins de votre cible
  • L’offre de vos concurrents

Cette analyse peut paraître simple mais elle demande quelques heures de travail. Le but est de faire un tour d’horizon complet de votre marché en identifiant clairement les besoins de votre cible et l’offre de vos concurrents. Pour ce qui est de la vôtre, j’ose espérer que vous la connaissez sur le bout des doigts…

Le sweet spot, à quoi ça sert ?

Une fois que vous avez accompli cette tâche, vous allez vite comprendre pourquoi ce fameux sweet spot est essentiel pour votre activité. Pour cela, je vous propose de découvrir le schéma ci-dessous :

Le sweet spot est un modèle de plus en plus utilisé en content marketing

On retrouve ici les trois éléments évoqués précédemment. Le sweet spot représente la zone au sein de laquelle vous allez pouvoir développer votre activité sans vous soucier de la concurrence. Autrement dit, si vous ne souhaitez pas vous positionner dans la zone bleue, c’est qu’il y a un problème.

Notez que le cercle du haut est intitulé « Votre proposition de valeur » et non pas « Votre offre ». Concrètement, cela signifie que vous ne devez pas simplement identifier votre offre de produits ou services : vous devez mettre en avant vos atouts et ce qui vous différencie de vos concurrents.

Aujourd’hui, la plupart des secteurs sont extrêmement concurrentiels. L’offre de la société X empiète sur celle de la société Y qui tente de sortir de l’ombre de son homologue. Pour les entreprises, le principal enjeu est de se rendre unique et remarquable aux yeux de leur clientèle cible. C’est là que le sweet spot intervient. Il vous permet de vous positionner sur une zone stratégique de votre marché : celle où vous vous démarquez de la concurrence tout en continuant de toucher votre clientèle.

Sweet spot et content marketing

La bonne nouvelle du jour, c’est que ce concept est parfaitement applicable au content marketing. Il est même conseillé de commencer par définir votre sweet spot avant de vous lancer dans la création de contenus web.

Définir son sweet spot…

Dans quel domaine êtes-vous le meilleur ? En quoi pouvez-vous devenir leader sur votre marché ? Qu’est-ce qui rend votre entreprise remarquable ? Ces questions, vous devez absolument y répondre avant de vous lancer dans le content marketing. Cela vous permettra de définir votre sweet spot et de mettre en place des contenus uniques. Dans le cas contraire, vous ne rédigerez que des contenus parmi des milliers d’autres sur le web. Autant dire qu’ils passeront inaperçus et se noieront dans la masse…

Le sweet spot permet de se démarquer de la concurrence

Si la définition du sweet spot est primordiale, c’est parce que votre stratégie de content marketing doit s’apparenter à une stratégie de différenciation. Comme évoqué plus haut, il est inutile de produire des contenus qui existent déjà. C’est une perte de temps car vous allez simplement vous aligner sur les contenus de vos concurrents. En revanche, si vous savez exactement dans quel domaine vous êtes le seul à exceller et comment vous pouvez en parler à travers des contenus web, vous allez marquer beaucoup de points auprès de votre cible car vous lui apporterez de la valeur.

Lorsque vous aurez identifié ces éléments, vous serez capable de définir votre sweet spot et de connaître votre positionnement sur le marché. À partir de là, il ne vous restera plus qu’à mettre en place votre ligne éditoriale et produire vos contenus. Par exemple, si vous êtes dans l’immobilier et que votre expertise se situe dans la location de bureaux neufs dans le 1er arrondissement de Lyon, vous allez pouvoir rédiger des articles de blog sur cette thématique précise au lieu de parler de l’immobilier en général.

⇒  Lire aussi : Pourquoi créer un blog d’entreprise ?

… et s’y tenir !

Votre stratégie de contenu bat son plein ? Votre blog attire des visiteurs et génère des prospects ? Très bien ! Désormais, il vous faut garder le cap et respecter votre sweet spot. L’une des grandes erreurs du content marketing est de se perdre en cours de route en proposant des contenus plus généralistes, moins précis. Parce que certaines entreprises n’ont plus d’inspiration ou ne trouvent plus de sujets autour de leur expertise, elles font le choix de produire des contenus plus larges. Le problème, c’est qu’un contenu plus large est forcément moins pertinent pour votre cible…

Si l’on reprend le schéma du sweet spot, on se rend compte que le but n’est pas de plaire à tout le monde mais de proposer une offre unique qui répondra aux besoins d’une cible précise. Or, si vos contenus sont de plus en plus généralistes, vous allez glisser petit à petit vers la zone de vos concurrents et devenir une entreprise parmi d’autres sur votre marché.

Le but du sweet spot n'est pas de plaire à tout le monde mais de proposer une offre unique qui répondra aux besoins d'une cible précise. Cliquez pour tweeter

 

Ainsi, garder cette ligne directrice est capital pour votre activité. En vous positionnant comme un expert dans un domaine précis, vous continuerez de vous démarquer et conserverez votre crédibilité auprès de votre clientèle cible.

D’autre part, votre sweet spot aura forcément un impact positif sur votre position sur les moteurs de recherche. À long terme, le fait de se placer sur des expressions très précises comme « location bureaux neufs lyon 1er arrondissement » plutôt que « location bureaux lyon » vous permettra de gagner en visibilité sur cette niche. La concurrence étant moins rude, votre cible vous trouvera plus facilement sur Google. La magie du référencement naturel

 

Les 7 grandes erreurs du content marketing

Les 7 péchés capitaux du content marketing

par Webmarketing 0 commentaire

Parce qu’il coûte 62% moins cher que la publicité traditionnelle, le content marketing est de plus en plus utilisé. Cependant, certaines entreprises ont tendance à en oublier les fondamentaux. Voici les 7 erreurs à éviter si vous vous mettez au content marketing.

1. Se lancer sans stratégie éditoriale

La pire erreur que vous pourriez faire, c’est de commencer à rédiger des contenus sans stratégie éditoriale. Sachez-le : le content marketing n’est efficace que si vous définissez un objectif, une cible et une ligne éditoriale en amont. Bref, une stratégie !

Dans un premier temps, demandez-vous quel est votre objectif. Souhaitez-vous générer du trafic sur votre site web ? Augmenter vos ventes en ligne ? Améliorer votre image de marque ? Cette première question est capitale car elle va donner une direction à votre marketing de contenu. Cela peut paraître évident mais beaucoup d’entreprises produisent des contenus sans objectif en tête. Elles ont un blog « parce que tout le monde en a un » mais ne savent pas vraiment à quoi il sert… Ne faites pas cette erreur : fixez-vous un objectif !

De la même manière, votre stratégie éditoriale doit passer par la définition d’une cible. Que vous soyez en B2B ou B2C, vous devez absolument savoir à qui vous vous adressez. Vous évoluez dans le domaine du fitness ? Votre cible sera certainement les 18-35 ans passionnés de sport et de bien-être. Cette étape est primordiale car vous adapterez votre discours et votre manière de vous exprimer.

À ce titre, je vous conseille de définir des personas. Il s’agit d’un profil type doté de caractéristiques précises. Pour reprendre l’exemple du fitness, votre persona pourrait ressembler à ça :

  • Manon (28 ans)
  • Lyon
  • Serveuse
  • 2 enfants
  • Végétarienne
  • Passions : sport, bien-être, mode

Vous pouvez aller plus loin en créant une fiche complète sur ce client type. N’hésitez pas à ajouter une photo et d’autres informations qui pourraient vous aider à définir votre cible et comprendre ses besoins. Plus votre cible sera précise, plus vos contenus seront pertinents et plus votre audience s’intéressera à vous.

Enfin, mettez en place une ligne éditoriale propre à vos valeurs et votre identité. La ligne éditoriale détermine le ton utilisé et les sujets abordés dans vos contenus. Elle doit vous ressembler et correspondre à ce que vous souhaitez véhiculer. Si vous envisagez des articles de blog rédigés avec humour et légèreté, conservez ce type de discours pour l’ensemble de vos contenus. C’est ce qui permettra de vous démarquer de la concurrence en affirmant votre identité auprès des internautes.

Lorsque votre objectif, votre cible et votre ligne éditoriale auront été définis, vous pourrez considérez que votre stratégie est en place. Il sera temps de trouver des idées d’articles pour votre blog.

Ne jamais se lancer dans le content marketing sans stratégie éditoriale

2. Être trop concentré sur le référencement naturel

Certaines entreprises sont tellement obnubilées par leur positionnement sur Google qu’elles en oublient la base d’un bon contenu : sa lisibilité et sa pertinence. Sous prétexte qu’elles veulent être positionnées en première page sur un mot précis, elles l’utilisent à toutes les sauces dans leurs contenus. Que ce soit dans le titre, les intertitres ou le moindre paragraphe, tout y passe pour placer ce mot un maximum de fois. Au point que le contenu devient complètement illisible et inintéressant pour l’internaute.

Si vous êtes dans ce cas, vous courez deux risques majeurs :

  • Un taux de rebond important. Concrètement, cela signifie que l’internaute va arriver sur votre page et la quitter aussitôt car elle ne lui a pas donné envie de la lire. Dommage, c’est un visiteur de moins sur votre site web !
  • Une pénalité de Google. De plus en plus élaboré, le moteur de recherche est capable de détecter les sites qui abusent de l’optimisation pour le référencement naturel. S’il repère des contenus sur-optimisés à répétition, il risque de vous déclasser dans les résultats de recherche. À partir de là, bon courage pour revenir en haut de la liste…

Si l’optimisation de vos contenus pour le référencement naturel est capitale, il faut garder en tête qu’ils s’adressent à des humains. Avant de vous concentrer sur Google, cherchez donc à produire des contenus qui plairont à votre cible. Après tout, c’est elle que vous devez séduire pour attirer des clients et développer votre activité. À vous de trouver le bon équilibre.

3. Faire son auto-promotion

Que les choses soient claires : le but du content marketing n’est pas de parler de vous. C’est une règle fondamentale que vous retrouverez dans tous les manuels de webmarketing. Pourtant, cette erreur a la vie dure et continue d’être commise.

Pour l’éviter, mettez-vous simplement à la place de l’internaute lambda. Lorsqu’il cherchera des informations sur votre secteur d’activité, pensez-vous qu’il souhaitera tomber sur un contenu auto-promotionnel qui se contente de vanter vos mérites ? Certainement pas ! Aujourd’hui, les consommateurs sont suffisamment envahis par la publicité pour que vous veniez en rajouter une couche. Dans ce cadre, votre contenu n’aura qu’un seul effet : faire fuir l’internaute. Ce que votre cible recherche, c’est de l’information. Vous devez donc répondre à ses questions et besoins pour gagner sa confiance.

Le but du #ContentMarketing n'est pas de parler de ses produits ou services mais de répondre aux questions de l'internaute. Cliquez pour tweeter

 

C’est ce qu’on appelle l’approche customer centric (centrée client). Pour cela, rien de tel que des contenus informatifs et pertinents sur votre domaine. Bonnes pratiques, tutoriels, Top 10… De nombreux formats permettent de vous exprimer sur votre secteur sans parler forcément de vous. Car encore une fois, un article de blog ou un livre blanc n’est pas censé faire la promotion de vos produits ou services.

En d’autres termes, ne pensez pas à vendre mais à éduquer votre cible. Une approche également valable pour les réseaux sociaux. En l’aidant dans ses recherches, vous vous positionnerez comme un interlocuteur efficace et une solution possible pour répondre à ses besoins. Lorsque viendra l’étape de la décision d’achat, elle se tournera plus facilement vers vous.

4. Ne pas diversifier ses contenus

Quand on parle de contenus web, on pense souvent aux articles de blog. Pourtant, il existe des dizaines de types de contenus ! Si votre stratégie de content marketing se résume à votre blog, ce n’est pas une grave erreur mais vous pouvez être encore plus efficace.

Diversifier ses contenus permet de briser la monotonie et de démontrer votre expertise sur différents formats. Parce qu’ils ont souvent la même forme et la même tonalité, les articles de blog classiques peuvent devenir lassants pour votre cible. Pensez à varier les plaisirs avec notamment :

  • Des études de cas : en voici une, à tout hasard
  • Des infographies : on dit qu’une image vaut 1000 mots
  • Des présentations SlideShare : exposés professionnels sous forme de diaporamas
  • Des livres blancs : contenus à très forte valeur ajoutée permettant de générer des leads

En réalité, le web n’a pas de limite en termes de contenus. Du moment que vous pensez être pertinent sur un format, n’hésitez pas à vous lancer. Votre réputation en sortira grandie car vous aurez montré votre capacité à vous exprimer sur plusieurs types de supports. En termes de retour sur investissement, la diversification des contenus est souvent efficace.

5. Ne pas être régulier

Comme je l’explique dans cet article, la régularité est un élément essentiel en content marketing. Pour fidéliser votre audience et la convertir en clients, vous devez absolument être régulier. Quelle que soit la fréquence, le plus important est de mettre en place un planning éditorial, de définir un rythme de publication et de s’y tenir.

Vos articles de blog doivent être pensés comme une émission attendue par votre cible. Ainsi, en lui donnant l’habitude de publier vos articles chaque lundi soir, vous construisez une relation privilégiée avec elle. Cette régularité est une force car elle se présente comme un rendez-vous que vous donnez chaque semaine à votre audience. Dans ce cadre, imaginez que vous sautez un lundi. Que se passera-t-il dans la tête de vos fidèles lecteurs ? Ils se sentiront déçus car vous n’aurez pas honoré votre « engagement » hebdomadaire. Vous n’étiez pas au rendez-vous alors qu’ils vous attendaient…

Lecteur déçu que l'article de blog ne soit pas publié

La réaction de vos lecteurs quand ils verront que vous n’avez pas publié votre article de blog habituel.

 

Bien entendu, je grossis un peu le trait. Mais certaines chaînes YouTube fonctionnent de la sorte et les internautes sont très contrariés lorsque leur youtubeur préféré ne poste pas sa vidéo le jour J. Pensez à cela et gardez en tête que vous avez certainement des lecteurs réguliers qui n’attendent qu’une seule chose : cliquer sur votre prochain article !

Par ailleurs, n’oubliez pas que les informations défilent sans cesse sur le web et que les internautes oublient vite votre existence. Par conséquent, le meilleur moyen de rester dans la tête de votre cible est de montrer votre présence de manière régulière. La mise à jour permanente de votre blog est donc primordiale.

⇒  Lire aussi : Pourquoi créer un blog d’entreprise ?

6. Ne pas mesurer ses résultats

28% des entreprises ne mesurent pas le retour sur investissement de leur stratégie de contenu (Content Marketing Institute 2017). Et encore, les chiffres doivent être plus élevés en France dans la mesure où le content marketing y est moins implanté.

Quoi qu’il en soit, c’est 28% de trop ! La mesure de vos résultats doit être une étape obligatoire après la production et la diffusion. Comment savoir si votre stratégie de content marketing est efficace si vous n’analysez pas votre trafic et vos conversions ? La réponse est simple : vous ne pouvez pas. Pourtant, le web dispose d’un avantage énorme sur d’autres canaux de communication comme le print ou la télévision : il vous permet de mesurer toutes vos actions et leurs performances.

Pour cela, les entreprises disposent de nombreux outils. À commencer par Google Analytics, le service gratuit permettant de mesurer l’audience de son site web. Cet outil vous donnera toutes les indications dont vous avez besoin pour mesurer l’efficacité de vos contenus. Combien d’internautes ont consulté votre dernier article ? Ont-il visité d’autres pages de votre site web ? Lequel de vos contenus a généré le plus de visites ? Autant de questions auxquelles vous pourrez répondre dans les moindres détails.

Il faut toujours mesurer les résultats de son content marketing

Ces données, il ne suffit pas de les lire et de s’en satisfaire (ou pas). Vous devez les analyser afin d’adapter votre stratégie et de maximiser votre retour sur investissement. Si vous avez mis en place des infographies et qu’elles ne génèrent pas de trafic, il faudra peut-être vous pencher sur un autre type de format. À l’inverse, si vous voyez que votre livre blanc a été téléchargé de nombreuses fois, vous pouvez envisager d’en rédiger un autre. C’est en mesurant vos résultats et en tirant les bons enseignements de vos actions que votre stratégie de content marketing portera ses fruits.

7. Ne pas diffuser ses contenus sur les réseaux sociaux

S’arrêter à la simple création de contenu n’est pas suffisant. Si votre entreprise est présente sur les réseaux sociaux, vous vous devez d’y partager vos contenus. Qu’il s’agisse d’un article de blog, d’une infographie ou encore d’une vidéo, il ne faut surtout pas se priver pour les diffuser sur vos réseaux sociaux. Et ce pour trois raisons :

  • Produire des contenus demande souvent plusieurs heures de travail. Ce serait dommage de ne pas les mettre en valeur en les partageant sur vos réseaux sociaux. Vous avez bien mérité ce petit moment de gloire !
  • Vos réseaux sociaux sont une source de trafic à part entière pour votre site web. En partageant votre dernier contenu sur votre page Facebook, les internautes intéressés par le sujet atterriront sur votre site en un seul clic.
  • Les contenus web sont souvent intemporels. À ce titre, vous pouvez tout à fait diffuser plusieurs fois vos meilleurs articles de blog ou vos plus belles infographies. Certaines entreprises n’hésitent pas à ressortir des contenus anciens quand elles sont en manque d’inspiration ou lorsque la période s’y prête. Simple mais efficace pour attirer de nouveaux visiteurs.

Au fil du temps, les réseaux sociaux se sont imposés comme de véritables supports de communication. Ainsi, il est impensable de produire des contenus sur son site web sans les partager auprès de sa communauté.

 

Pourquoi créer un blog d'entreprise ?

Pourquoi créer un blog d’entreprise ?

par Webmarketing 0 commentaire

Si vous vous demandez pourquoi créer un blog d’entreprise, gardez cette réponse en tête : il peut facilement booster votre activité ! En adoptant une ligne éditoriale et en publiant régulièrement des articles, votre blog sera votre meilleur allié pour attirer des clients. Dans cette optique, voici 5 bonnes raisons de lancer votre blog d’entreprise.

Pour améliorer votre position sur les moteurs de recherche

La meilleure raison de créer un blog d’entreprise est d’améliorer votre positionnement sur les moteurs de recherche. Grâce à des textes travaillés et optimisés, vos articles grimperont dans les résultats de recherche et auront une meilleure visibilité auprès des internautes. C’est ce qu’on appelle le référencement naturel.

Mais pourquoi est-ce si important ? Tout simplement parce que Google est devenu la première source d’information ! Pour obtenir des renseignements sur un sujet précis, le réflexe est de chercher sur internet et de cliquer sur les premiers résultats affichés. C’est la raison pour laquelle vous devez absolument apparaître en première page de Google lorsque votre cible fait une recherche sur votre secteur d’activité.

Créer un blog d'entreprise pour améliorer sa position sur Google

Pour atteindre cet objectif, le blog d’entreprise est un outil indispensable. En rédigeant régulièrement des articles, vous allez utiliser des termes propres à votre domaine. C’est grâce à ce champ lexical et à des mots-clés placés aux bons endroits que vous pourrez apparaître dans les premiers résultats de recherche. Prenons un exemple : si un cabinet de conseil en ressources humaines ouvre un blog d’entreprise, il utilisera un champ lexical autour de l’emploi et du recrutement. Quand un internaute cherchera une information sur cette thématique, Google comprendra ce vocabulaire et placera les articles de ce cabinet parmi les premières pages de résultats.

Grâce à votre blog, vous pourrez utiliser des termes propres à votre activité et être visible sur les moteurs de recherche. Plus vous publierez des articles, plus vous vous placerez sur des mots recherchés par votre cible. Dans ce cadre, les entreprises qui ne disposent pas d’un blog partent avec un handicap.

Pour attirer des visiteurs sur votre site web

Vous n’avez pas assez de visites sur votre site web ? Créez un blog d’entreprise, vous verrez la différence ! En intégrant un blog à votre site internet, vous multiplierez les chances d’attirer des visiteurs. Ce deuxième point est d’ailleurs lié au premier : plus votre positionnement sur Google sera bon, plus vous attirerez du trafic sur votre site web.

Pour analyser ce trafic et en savoir plus sur vos visiteurs, pensez à suivre les principaux KPI sur Google Analytics.

Par ailleurs, les visites générées par votre blog ont de fortes chances d’être qualifiées. À moins de proposer des articles aux titres mensongers ou hors-sujet, vous pouvez raisonnablement penser que l’internaute est arrivé sur votre blog de manière volontaire et intéressée suite à une recherche précise.

Créer un blog d'entreprise pour générer du trafic sur son site web

Mais le blog d’entreprise permet de voir plus loin que le simple trafic. Il est aussi utilisé comme un générateur de leads, c’est-à-dire de prospects potentiels pour votre activité. Car le blog, ce n’est pas uniquement une suite de lignes que l’internaute est censé lire et oublier dans la minute. C’est aussi un support qui va vous permettre de transformer vos visiteurs en prospects. Pour cela, vous devrez mettre en place des petits outils techniques visant à capter les coordonnées de l’internaute. De l’inscription à la newsletter au téléchargement d’un document, plusieurs possibilités s’offrent à vous pour générer des leads et ne pas laisser vos visiteurs s’envoler dans la nature.

Aujourd’hui, de nombreuses entreprises se servent de leur blog pour générer du trafic sur leur site web et le convertir en clients. Pourquoi vous en priver ?

⇒  Lire aussi : La stratégie de Airbnb pour attirer des visiteurs

Pour démontrer votre expertise

Rien de tel qu’un blog d’entreprise pour démontrer votre expertise. À la différence des pages de votre site web qui présentent vos produits ou services, le blog permet de prendre la parole sur votre secteur d’activité. Vous pouvez intervenir sur un sujet précis et faire étalage de vos connaissances et votre savoir-faire. C’est le cas de Plezi et son blog sur le webmarketing.

Ce n’est pas cela qui vous fera gagner des clients ? Détrompez-vous ! Aujourd’hui, plus de 60% des décisions d’achat sont prises via internet avant que le consommateur n’entre en contact avec l’entreprise. Autrement dit, plus de 60% des consommateurs se font une idée des compétences d’une entreprise à travers sa présence sur le web. Profitez-en pour lancer votre blog et prouver votre expertise. En abordant des sujets auxquels votre cible s’intéresse, vous vous ferez une place de choix dans son esprit. Voici quelques idées d’articles qui ont fait leurs preuves :

  • l’actualité de votre secteur
  • les bonnes pratiques
  • des études de cas
  • des interviews
  • des tutoriels
  • des infographies

Il existe une multitude de contenus que vous pouvez publier. L’avantage de votre blog, c’est qu’il vous appartient et que vous êtes maître de la ligne éditoriale. Si votre secteur est en constante évolution et nécessite la publication d’articles d’actualité, prenez la parole ! De la même manière, si votre activité requiert de publier des conseils ou des tutoriels, faites-vous plaisir ! Le blog permet de vous démarquer de la concurrence en affirmant vos compétences et votre identité.

Si l’expertise d’une entreprise est une donnée difficilement mesurable, elle reste l’un des critères les plus importants dans la décision d’achat. À ce titre, le blog est une valeur sûre pour communiquer et démontrer votre expertise.

Plus de 60% des décisions d'achat sont prises via internet avant que le consommateur n'entre en contact avec l'entreprise. Cliquez pour tweeter

 

Pour répondre aux questions de votre cible

Avant d’acheter une piscine ou une cuisinière, on se rend dans un magasin spécialisé, on repère un vendeur et on l’assaille de questions. Pour le web, c’est pareil ! Avant de faire appel à vous, vos (futurs) clients se poseront forcément des questions dont ils chercheront les réponses sur internet. Pour cela, le blog d’entreprise est un espace privilégié où vous pouvez aborder toutes les interrogations de votre audience cible. À l’image du blog de Tracktor sur la thématique du BTP.

Pour rédiger des articles qui satisferont votre cible, vous devez la connaître parfaitement et anticiper ses réflexions. Que recherche-t-elle ? De quoi a-t-elle besoin ? À quels éléments prête-t-elle attention ? Autant de questions que vous devrez prédire afin d’y répondre le plus précisément possible.

Créer un blog d'entreprise pour répondre aux questions de sa cible

Une chose est sûre : plus vos articles de blog seront pertinents et apporteront de la valeur, plus vous gagnerez du crédit auprès de vos visiteurs. Lorsqu’ils arriveront à l’étape de décision au cours du processus d’achat, ils ne manqueront pas de se rappeler de vous si vous avez su répondre à leurs interrogations. C’est à ce moment précis que vos contenus auront fait la différence face à vos concurrents.

C’est la raison pour laquelle votre blog doit héberger des articles de qualité. Pour ce faire, essayez de vous diriger vers un rédacteur web confirmé plutôt qu’un rédacteur web low-cost.

D’autre part, répondre aux problématiques de votre cible permet de nouer un lien solide avec elle. En voyant que vous êtes capable de lui apporter de bonnes informations, elle n’hésitera pas à revenir sur votre blog (ou à vous contacter directement !) si elle a d’autres questions en tête. Grâce au blog d’entreprise, vous pouvez facilement donner confiance à votre audience. Une des bases du content marketing.

Pour alimenter vos réseaux sociaux

Après publication, le partage de vos articles de blog sur vos réseaux sociaux est une étape obligatoire. Ne pas diffuser vos contenus sur les réseaux sociaux est une erreur qui vous priverait de visiteurs supplémentaires sur votre site web. Autrement dit : cela doit être un réflexe !

Par ailleurs, la plupart des articles de blog sont intemporels. Vous pouvez donc les rediffuser à des moments opportuns et générer à nouveau du trafic. En étudiant un peu vos contenus, vous pouvez prévoir une stratégie éditoriale en fonction de la période de l’année. Par exemple, les entreprises du secteur touristique ont leurs petites habitudes :

  • Hiver : rediffusion des articles sur les vacances à la neige
  • Été : rediffusion des articles sur les voyages au soleil
  • Journées du patrimoine : rediffusion des articles sur les musées et monuments à visiter
  • Jour de l’An : rediffusion de l’article sur les meilleurs endroits pour fêter la nouvelle année

Plus votre blog sera fourni en articles, plus vous serez en mesure d’alimenter vos réseaux sociaux et d’attirer de nouveaux visiteurs. Gardez en tête que certains de vos abonnés Facebook actuels ne l’étaient pas encore il y a quelques mois. C’est l’occasion de leur faire découvrir vos contenus et de les emmener sur votre site web.